Galerie de photos Paphiopedilum

O22

Ou "sabot de vénus" souvent nommé ainsi en raison de l'aspect particulier de son labelle (partie inférieure de la fleur). Originaire d'une zone qui va du nord de l'Inde en passant par l'Asie du sud est et jusqu'aux Philippines, il affectionne l'humus des forêts.

  • Pour profiter longtemps de vos Paphiopedilum :

Plante d'ombre, le sabot de vénus s'adapte très bien aux appartements. Placez le prés d'une fenêtre au nord ou protégé de la lumière trop intense dans une serre ou une véranda. Pour prolonger la durée de la fleur, offrez lui une ambiance fraîche (18° maximum). Arrosez environ une fois par semaine, ajoutez de l'engrais une à deux fois par mois. Une forte humidité ambiante est toujours favorable, pour l'obtenir placez la plante au-dessus d'un lit de gravier humide et vaporisez les feuilles le matin.

  • Pour le faire refleurir :

Lorsque les fleurs se fanent couper la tige à sa base. Continuez à l'arroser et à le fertiliser. Pendant l'été un séjour à l'extérieur à l'ombre lui sera bénéfique. Arrosez plus fréquemment pendant les périodes de sécheresse.

  • Rempotage :

Au printemps, après la floraison, et tous les deux ans avec un substrat spécial orchidées.

  • La fertilisation des Paphiopedilum :

Choisir un engrais équilibré ex. (10 10 10) à la dose 1g par litre.